Le travail du photographe

Comprendre la retouche

Vous avez lu dans ma proposition de prestation photos de mariage l'expression"retouche des photos". Mais savez-vous réellement ce que c'est et à quoi ça sert ? Vous allez découvrir que c'est à ce moment que le vrai travail commence (ou presque)

Pourquoi retoucher une photo ? c’est mieux naturel non ?
Bien sur nous pourrions débattre des heures sur ce que veut dire naturel en photo : parle t’on des sujets, de la composition, de la retouche. Dès la prise de vue, la notion de photo naturelle est déjà discutable : on choisi des réglages spécifiques pour mettre en valeur ou diminuer la présence de tel ou tel élément ou telle ou telle couleur, on cadre d’une certaine manière en décidant d’inclure ou d’exclure des éléments.

Toutes les photos sont retouchées
En réalité une photo est toujours retouchée et ce depuis que la photographie existe. Sans remonter trop loin, à l’époque de l’argentique (la bonne vielle péloche), rien que le choix du type de pellicule induisait déjà un résultat spécifique. Puis lors du développement de la photo, le photographe décidait de tremper dans des bains différents sa photo afin de révéler d’une manière spécifique les couleurs.
Lorsque vous faîtes une photo avec votre téléphone portable, même en mode automatique, votre photo est retouchée. Vous ne vous en rendez peut-être pas compte car cela se fait par votre smartphone en une fraction de seconde. C’est l’algorithme de votre application qui en fonction des réglages d’usine va retoucher la photo pour vous délivrer un rendu « fini ». Il en va de même avec un vrai appareil photo lorsque vous photographiez en Jpeg. C’est l’algorithme intégré qui fera les choix de retouches. L’inconvénient est que lorsque c’est la machine qui décide le résultat peut ne pas être optimal (c’est souvent le cas d’ailleurs). 

Mais vous aussi le photographe la retouche est automatique dans votre appareil ?
Jamais de la vie. En réalité d’ailleurs je ne devrais pas parler de retouche mais bien de développement ou d’édition. C’est le même travail qu’à l’époque où l’on démarrait le travail à partir d’un négatif. Je pars d’un fichier brut, sans traitement et je lui donne vie ensuite.

Le format RAW : une grosse brute
Un photographe professionnel utilise le format d’image RAW (ce dit « RO ») lorsqu’il prend des photos. Ce format, qui est brut, non traité, permet à l’appareil photo d’enregistrer des quantités très importantes d’informations. Ce format comme vous le verrez sur des exemples plus bas n’est pas très beau, le résultat semble fade, manque de vie, de relief bref on n’a pas trop envie d’avoir ce genre de photos. Mais ce format permet ensuite au photographe, lors de la retouche, de disposer d’une très grande amplitude de corrections. Cela ne serait pas possible au format compressé que sont les JPEG. C’est pour cette raison que vous devriez vous assurer que lorsque vous cherchez un photographe pour votre mariage, celui-ci réalise bien ses photos au format RAW. N’hésitez pas à lire mes conseils pour bien choisir son photographe de mariage.
Bien sur une fois les retouches et corrections terminées je vous rends des photos en format JPEG en haute-définition pour que vous puissiez les regarder facilement. 

Les réglages lors de la prise de vue
Un photographe digne de ce nom travaille toujours en mode manuel. C’est à dire qu’il décide des réglages qui lui semblent les plus adaptés en fonctions de différents critères : la lumière, le sujet, le mouvement… C’est aptitude à choisir nécessite une très grande agilité technique car parfois il faut souvent se décider vite (quelques secondes maximum). Certaines photos comme les soirées dansantes sont un véritable challenge technique car tout change tout le temps !

L’édition colorimétrique
L’édition de vos photos de mariage est en très grande partie colorimétrique. Cela consiste à donner un « cachet », un style à vos photos. Même si sur certaines photos, il n’y pas beaucoup de chose à retravailler, ce travail et très long et dure le triple du temps de présence. Il permet aussi une grande homogénéité et constance dans le traitement des couleurs sur toutes les photos du mariage. Chaque photo est travaillée individuellement et manuellement (ce ne sont pas des filtres appliqués comme sur Instagram).
Cette retouche tient compte des conditions de lumière et des contraintes techniques liées au moment. Chaque peau, chaque maquillage, chaque mur, chaque moment de journée, renvoi la lumière d’une manière spécifique et apporte son lot d’avantages et d’inconvénients. Cette édition permet aussi de corriger les défauts des objectifs car même haut de gamme un objectif ne peut avoir les qualités de l’œil et du cerveau humain.
Chaque photographe peut avoir son style qui sera un point de départ lors de l’édition. Néanmoins un style particulier peut ne pas s’adapter à toutes les situations ou séquences d’un mariage .Pour ma part j’essaye d’être très flexible créativement en tenant compte de l’ambiance originale mais aussi, quand vous me les formule,z de vos goûts. 

Recadrage et perspective
 80% des photos sur un mariage sont prises à la volée. Les conditions sont rarement optimales. Les moments se déroulent en une fraction de seconde et il n’est pas toujours possible de cadrer de manière idéale.
Le recadrage lors de l’édition d’une photo est à mon sens une étape tout aussi cruciale que l’édition colorimétrique. Cela va permettre de rattraper ce qui n’a pu être fait lors de la prise de vue mais c’est à mon sens l’étape qui va raconter la photo.  Ce recadrage s’opère selon un certains nombre de règles photographiques, règles dont on peut parfois s’affranchir. Enfin, une photo parfaite, c’est une photo où les perspectives ont été réfléchies car rien de plus étrange pour le cerveau humain de voir des murs ou des bâtiments de travers avec des lignes verticales ou horizontales qui donneraient l’impression qu’elles vont se croiser.

Au soleil

Cette photo a été prise « à l’arrache » et a été réalisée en moins de 25 secondes. Nous arrivions à la fin de la séance photos de couples et j’ai vu ce très beau rayon de soleil entrer par la fenêtre. La Wedding planneuse me mettait un peu sous pression car nous avions dépassé le temps initialement prévu (à la demande des mariés le temps de photos). Evidement je n’ai pas eu beaucoup de temps pour travailler ma prise de vue. 
Le travail d’édition à consister ici à réduire la présence de certains éléments comme les poutres afin de diriger notre regard sur les mariés. J’ai redressé un peu les murs et recadré de manière à me débarrasser de certaines perspectives « rebelles » comme celles des fenêtres à gauche. Enfin un important travail a été exécuté sur le soleil en lui même afin de me rapprocher de ce qu’il était réellement. J’ai travailler aussi la netteté notamment du couple afin qu’il gagne en présence.

Avant Après
Avant Après

Sur le pont

Voici une photo qui, là encore, a été réalisée assez vite le jour J. J’avais repéré cet endroit et nous venions de réaliser pas mal de photos. La lumière était assez facile à appréhender car nous étions au mois d’octobre en fin de journée. Le soleil se montrait très doux.  J’ai opté pour cette prise de vue car je voulais montrer ce bel endroit. Et comme toujours avec un pont et de l’eau on peut travailler sur les reflets. Lors de la prise de vue je n’ai pas utilisé de pied et je me suis assuré du mieux que j’ai pu de la cohérence de mon cadrage et des perspectives afin d’avoir,  dès la prise de vue, une photo la plus droite possible afin de faciliter mon travail d’édition. J’ai retravaillé l’ensemble des couleurs afin de récupérer le ciel (qui est celui d’origine) et de trouver le bon niveau d’harmonie entre les couleurs. Pour terminer, j’ai recadrer afin de me débarrasser d’une branche et moisissure sur le côté gauche et d’un buisson situé en bas à droite.

La découverte

Voilà une photo que j’adore. Elle a été réalisée au moment de la découverte des mariés. Nous étions dans un parc très fréquenté un samedi après-midi sous le soleil. Il a fallu trouver un endroit sans trop de monde et surtout éloigné du soleil qui fait à cette heure des lumières vraiment moches et désagréables pour les mariés. Il a fallu ensuite que je trouve un cadrage exploitable qui raconte la découverte. Je suis moi-même un peu caché et on ne voit que partiellement la mariée. On sent malgré tout un fort taux de concentration et de solennité. L’édition a consisté à donner vie aux couleurs et à en assurer l’homogénéité. J’ai travaillé les détails de la marié, comme les cheveux, afin qu’elle gagne en présence sur l’ensemble de la photo. Enfin, j’ai terminé par un léger recadrage et redressement de la photo afin de mieux placer mon sujet.

Avant Après
Avant Après

Let's dance

Encore une photo que j’adore, prise sur le vif sur la piste de danse. Tout c’est passé en une fraction de seconde. Les photos de soirées restent complexes car il est difficile de s’adapter dans un environnement où tout change tout le temps : lumière, mouvement… En général, j’essaye de trouver un réglage « bon compromis » afin d’obtenir une photo éditable ensuite. Cette photo a été réalisée à l’aide d’un flash (absolument nécessaire dans ce cas). Le gros du travail d’édition a d’abord été de travailler les couleurs afin de récupérer l’atmosphère lumineuse de la soirée, tout en corrigeant les tons disgracieux de certains spots. Enfin, parce que ça change tout, j’ai recadré de façon à supprimer les personnes sur les cotés et recentrer notre attention sur le groupe ; j’ai redressé et resserré le cadrage afin de réduire la présence du plafond.

Benoit

Benoit

Photographe professionnel spécialisé dans l'événementiel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.